Fais connaître Folili !
Partage

Nos Etoiles Contraires

Tes lectures préférées ou... celles à éviter !
141 messagesPage 13 sur 15 1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15
Ju'Grande soeur
Messages: 2359
Inscription: 07 Aoû 2011, 12:49

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par Missbook321 le 29 Mai 2016, 19:39

Bon c'est vrai que c'est accrocheur mais je trouve ça vraiment ennuyeux ...
Après ça fait plus d'un an que je n'ai pas lu ce livre donc mes propos ne pourront pas vraiment être appuyés d'exemple.

Déjà, j'ai trouvé ce livre un peu cucu la praline. En se donnant un air faussement détaché, j'ai l'impression que le personnage se victimise et ça m'a assez énervée. D'autant plus que j'avais trouvé Hazel assez insupportable mais je ne sais plus trop pourquoi.
J'avais aussi trouvé quelques phrases débiles du style " il existe des infinis plus grands que d'autres" . Justement, c'est la grande question que se posent les mathématiciens, alors voir un personnage qui affirme cela comme ça, sans rien démontrer, c'est assez énervant.
Il y avait aussi des phrases comme "ceci n'est pas une pipe" . C'était le dessin d'une pipe. Cela semble assez évident. Après cela aurait été intéressant de développer ce que c'était d'être ou ne pas être .

Ah oui! Augustus il me semble, prenait une cigarette mais ne l'allumait pas pour ne pas lui donner le pouvoir de le tuer; une métaphore, d'après lui, sur je ne sais plus quoi. Mais en tout cas, ça me donnait l'impression qu'Augustus essayait de se donner l'air intelligent sous des expressions qui cherchent lourdement à avoir un côté philosophique, pour au final ne rien dire .

Bref, j'avais trouvé ce livre très phraseux, qui sous des personnages irritants, est assez creux.

Après ce n'est que mon avis^^
Dernière édition par Missbook321 le 03 Juin 2016, 18:31, édité 1 fois.
Missbook321
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2359
Inscription: 07 Aoû 2011, 12:49

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 742
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par jeans le 01 Juin 2016, 21:04

Missbook321 a écrit:Bon c'est vrai que c'est accrocheur mais je trouve ça vraiment ennuyeux ...
Après ça fait plus d'un an que je n'ai pas lu ce livre donc mes propos ne pourront pas vraiment être appuyés d'exemple.

Déjà j'ai trouvé ca un peu cucu la praline. En ce donnant un air faussement détaché, j'ai l'impression que le personnage se victimise et ça m'a assez énervée. D'autant plus que j'avais trouvé Hazel assez insupportable mais je ne sais plus trop pourquoi.
J'avais aussi trouvé quelques phrases débiles du style " il existe des infinis plus grands que d'autres" . Justement, c'est la grande question que se posent les mathématiciens, alors voir un personnage qui affirme cela comme ça, sans rien démontrer, c'est assez énervant.
Il y avait aussi des phrases comme "ceci n'est pas une pipe" mais que c'était le dessin d'un pipe. Cela semble assez évident. Après cela aurait été intéressant de développer ce que c'était d'être ou ne pas être .

Ah oui! Augustus il me semble prenait une cigarette me ne l'allumait pas pour ne pas, une métaphore, d'après lui, sur je ne sais plus quoi. Mais en tout cas, ça me donnait l'impression qu'Augustus essayait de se donner l'air intelligent sous des expressions qui cherchent lourdement à avoir un côté philosophique, pour la au final ne rien dire .

Bref, j'avais trouvé ce livre

Après ce n'est que mon avis^^


      J'ai eu exactement la même impression et je n'ai pas aimé le livre.

      Puis j'avais des amies terriblement fans de John Green alors j'ai aussi lu "Qui est-tu Alaska" et j'ai eu la même impression. Sauf pour le personnage principal qui était attachant mais sinon, tu résume très bien mes impressions : très phraseux avec des personnages qui sonnent faux.

Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 742
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Julienaute accueillante
Messages: 4071
Inscription: 19 Mar 2016, 16:07

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par lilypotter13 le 03 Juin 2016, 12:11

C'est un super livre !!! J'ai tellement pleurée...
Avatar de l’utilisateur
lilypotter13
Julienaute accueillante
 
Messages: 4071
Inscription: 19 Mar 2016, 16:07

Julienaute d'or
Messages: 2732
Inscription: 22 Juil 2014, 14:06

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par Misspam le 03 Juin 2016, 13:09

jeans a écrit:
Missbook321 a écrit:Bon c'est vrai que c'est accrocheur mais je trouve ça vraiment ennuyeux ...
Après ça fait plus d'un an que je n'ai pas lu ce livre donc mes propos ne pourront pas vraiment être appuyés d'exemple.

Déjà j'ai trouvé ca un peu cucu la praline. En ce donnant un air faussement détaché, j'ai l'impression que le personnage se victimise et ça m'a assez énervée. D'autant plus que j'avais trouvé Hazel assez insupportable mais je ne sais plus trop pourquoi.
J'avais aussi trouvé quelques phrases débiles du style " il existe des infinis plus grands que d'autres" . Justement, c'est la grande question que se posent les mathématiciens, alors voir un personnage qui affirme cela comme ça, sans rien démontrer, c'est assez énervant.
Il y avait aussi des phrases comme "ceci n'est pas une pipe" mais que c'était le dessin d'un pipe. Cela semble assez évident. Après cela aurait été intéressant de développer ce que c'était d'être ou ne pas être .

Ah oui! Augustus il me semble prenait une cigarette me ne l'allumait pas pour ne pas, une métaphore, d'après lui, sur je ne sais plus quoi. Mais en tout cas, ça me donnait l'impression qu'Augustus essayait de se donner l'air intelligent sous des expressions qui cherchent lourdement à avoir un côté philosophique, pour la au final ne rien dire .

Bref, j'avais trouvé ce livre

Après ce n'est que mon avis^^


      J'ai eu exactement la même impression et je n'ai pas aimé le livre.

      Puis j'avais des amies terriblement fans de John Green alors j'ai aussi lu "Qui est-tu Alaska" et j'ai eu la même impression. Sauf pour le personnage principal qui était attachant mais sinon, tu résume très bien mes impressions : très phraseux avec des personnages qui sonnent faux.


Je suis d'accord pour le côté phraseur. Après je pense que c'est un peu la marque de fabrique de J. Green mais bon...
Par contre j'aime beaucoup son humour et puis le côté "réflexion", sur le passage à l'âge adulte comme dans La Face cachée de Margot, sur l'orientation sexuelle dans Will & Will ou sur "être heureux même mourant" dans NEC. C'est un auteur très tourné vers les problèmes actuels et qui traite les sujets avec tolérance et respect.
Misspam
Julienaute d'or
 
Messages: 2732
Inscription: 22 Juil 2014, 14:06

Avatar de l’utilisateur
Julienaute d'or
Messages: 6481
Inscription: 09 Oct 2013, 12:05

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par Jujunella le 25 Juin 2016, 17:40

c'est livre magnifique :3
Avatar de l’utilisateur
Jujunella
Julienaute d'or
 
Messages: 6481
Inscription: 09 Oct 2013, 12:05

Avatar de l’utilisateur
Juli'ange gardienne
Messages: 4951
Inscription: 15 Fév 2015, 17:45

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par lovelife le 27 Juin 2016, 23:38

Jujunella a écrit:c'est livre magnifique :3
Avatar de l’utilisateur
lovelife
Juli'ange gardienne
 
Messages: 4951
Inscription: 15 Fév 2015, 17:45

Avatar de l’utilisateur
Papoteuse
Messages: 909
Inscription: 18 Mai 2016, 14:17

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par Mayy2003 le 28 Juin 2016, 00:15

J'ai essayé plusieurs fois mais je n'ai pas réussi à lire ce livre. Et pourtant, je suis plutôt une grande liseuse et ce sujet me touche beaucoup. Il faudrait que le lise, mais je n'arrive pas à accrocher, étrange...
Avatar de l’utilisateur
Mayy2003
Papoteuse
 
Messages: 909
Inscription: 18 Mai 2016, 14:17

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 2004
Inscription: 15 Aoû 2015, 18:46

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par MademoiselleChanel le 28 Juin 2016, 08:53

lovelife a écrit:
Jujunella a écrit:c'est livre magnifique :3
Avatar de l’utilisateur
MademoiselleChanel
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2004
Inscription: 15 Aoû 2015, 18:46

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 6094
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par cerise hood le 28 Juin 2016, 13:29

Misspam a écrit:
jeans a écrit:
Missbook321 a écrit:Bon c'est vrai que c'est accrocheur mais je trouve ça vraiment ennuyeux ...
Après ça fait plus d'un an que je n'ai pas lu ce livre donc mes propos ne pourront pas vraiment être appuyés d'exemple.

Déjà j'ai trouvé ca un peu cucu la praline. En ce donnant un air faussement détaché, j'ai l'impression que le personnage se victimise et ça m'a assez énervée. D'autant plus que j'avais trouvé Hazel assez insupportable mais je ne sais plus trop pourquoi.
J'avais aussi trouvé quelques phrases débiles du style " il existe des infinis plus grands que d'autres" . Justement, c'est la grande question que se posent les mathématiciens, alors voir un personnage qui affirme cela comme ça, sans rien démontrer, c'est assez énervant.
Il y avait aussi des phrases comme "ceci n'est pas une pipe" mais que c'était le dessin d'un pipe. Cela semble assez évident. Après cela aurait été intéressant de développer ce que c'était d'être ou ne pas être .

Ah oui! Augustus il me semble prenait une cigarette me ne l'allumait pas pour ne pas, une métaphore, d'après lui, sur je ne sais plus quoi. Mais en tout cas, ça me donnait l'impression qu'Augustus essayait de se donner l'air intelligent sous des expressions qui cherchent lourdement à avoir un côté philosophique, pour la au final ne rien dire .

Bref, j'avais trouvé ce livre

Après ce n'est que mon avis^^


      J'ai eu exactement la même impression et je n'ai pas aimé le livre.

      Puis j'avais des amies terriblement fans de John Green alors j'ai aussi lu "Qui est-tu Alaska" et j'ai eu la même impression. Sauf pour le personnage principal qui était attachant mais sinon, tu résume très bien mes impressions : très phraseux avec des personnages qui sonnent faux.


Je suis d'accord pour le côté phraseur. Après je pense que c'est un peu la marque de fabrique de J. Green mais bon...
Par contre j'aime beaucoup son humour et puis le côté "réflexion", sur le passage à l'âge adulte comme dans La Face cachée de Margot, sur l'orientation sexuelle dans Will & Will ou sur "être heureux même mourant" dans NEC. C'est un auteur très tourné vers les problèmes actuels et qui traite les sujets avec tolérance et respect.

    Quand je l'ai lu, j'ai trouvé ce livre génial, et je l'aime toujours beaucoup, si ce n'est parce-que je suis une grande fan de romance un peu stupide qui se finit bien (ou mal dans ce cas-ci mais après ça c'est un autre débat). Mais, je trouve que John Green a créé des histoires beaucoup plus intéressantes comme dans Flocons d'Amour ou dans Will et Will ou encore Le Théorème de Katherine. En fait, je trouve dommage que tout le monde soit focalisé sur Nos Etoiles Contraires, qui est devenu plus connu grâce au film et aussi au fait que le narrateur soit une fille, attirant plus de personnes. Mais je trouve que ça reste une très bonne histoire et que John Green écrit très bien.
Avatar de l’utilisateur
cerise hood
Ju'Grande soeur
 
Messages: 6094
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 2004
Inscription: 15 Aoû 2015, 18:46

Re: Nos Etoiles Contraires

Message par MademoiselleChanel le 29 Juin 2016, 16:47

Misspam a écrit:
jeans a écrit:
Missbook321 a écrit:Bon c'est vrai que c'est accrocheur mais je trouve ça vraiment ennuyeux ...
Après ça fait plus d'un an que je n'ai pas lu ce livre donc mes propos ne pourront pas vraiment être appuyés d'exemple.

Déjà j'ai trouvé ca un peu cucu la praline. En ce donnant un air faussement détaché, j'ai l'impression que le personnage se victimise et ça m'a assez énervée. D'autant plus que j'avais trouvé Hazel assez insupportable mais je ne sais plus trop pourquoi.
J'avais aussi trouvé quelques phrases débiles du style " il existe des infinis plus grands que d'autres" . Justement, c'est la grande question que se posent les mathématiciens, alors voir un personnage qui affirme cela comme ça, sans rien démontrer, c'est assez énervant.
Il y avait aussi des phrases comme "ceci n'est pas une pipe" mais que c'était le dessin d'un pipe. Cela semble assez évident. Après cela aurait été intéressant de développer ce que c'était d'être ou ne pas être .

Ah oui! Augustus il me semble prenait une cigarette me ne l'allumait pas pour ne pas, une métaphore, d'après lui, sur je ne sais plus quoi. Mais en tout cas, ça me donnait l'impression qu'Augustus essayait de se donner l'air intelligent sous des expressions qui cherchent lourdement à avoir un côté philosophique, pour la au final ne rien dire .

Bref, j'avais trouvé ce livre

Après ce n'est que mon avis^^


      J'ai eu exactement la même impression et je n'ai pas aimé le livre.

      Puis j'avais des amies terriblement fans de John Green alors j'ai aussi lu "Qui est-tu Alaska" et j'ai eu la même impression. Sauf pour le personnage principal qui était attachant mais sinon, tu résume très bien mes impressions : très phraseux avec des personnages qui sonnent faux.


Je suis d'accord pour le côté phraseur. Après je pense que c'est un peu la marque de fabrique de J. Green mais bon...
Par contre j'aime beaucoup son humour et puis le côté "réflexion", sur le passage à l'âge adulte comme dans La Face cachée de Margot, sur l'orientation sexuelle dans Will & Will ou sur "être heureux même mourant" dans NEC. C'est un auteur très tourné vers les problèmes actuels et qui traite les sujets avec tolérance et respect.

Pour le côté "phraseux" je ne suis pas tout à fait d'accord (:
pour moi, quand il dit "il y'a des infinis plus grands que d'autres", je penses qu'il voulais parler de la mort, le plus grand infini, ce qui "collerais bien" avec le livre.
Pour le T shirt où il y a un dessin de pipe avec écrit en dessous, c'est un tableau de Dali, donc ce n'est pas une idée de J.Green (;
Quand Augustus met dans sa bouche la cigarette mais ne l'allume pas, il dit effectivement une phrase "Tu mets l'objet censé de tuer mais tu l'empêche de le faire" (ou un truc comme ça). Je ne trouve pas qu'il veut se donner une apparence philosophique ou autre, je trouve cela réfléchi et très vrai.
Je trouve le côté "phraseux" très intéressant, qui pousse à la réflexion.
Je suis d'accord avec Garance @Misspam sur le fait que J.Green parle de sujet actuel et pas toujours très joyeux. Le fait que se soit des ados, avec tout ce qui s'ensuit, donne aux livres un côté "lunatique", où l'on peut passer du rire aux larmes en quelques pages.
Pour revenir à Nos étoiles contraires, je trouve que cela donne une véritable leçon de vie, et que même dans les pires moments, nous pouvons être heureux.
Voilaaaaa (;
Avatar de l’utilisateur
MademoiselleChanel
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2004
Inscription: 15 Aoû 2015, 18:46

141 messages Page 13 sur 15 1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15

Qui est en ligne

Au total il y a 2 utilisateurs en ligne :: 1 enregistré, 0 invisible et 1 invité
(d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1153, le 21 Déc 2013, 00:02

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo [Bot] et 1 invité