Fais connaître Folili !
Partage

- Lies' Game -

Les fictions des julienautes racontant des histoires d'amour ou romantiques
93 messagesPage 4 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 10
Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: - Lies' Game -

Message par jeans le 16 Fév 2016, 13:24

Alhena a écrit:ALORS LÀ ça devient intéressant ! Je suis toujours t'inquiètes ! (; ☆

Merci Beaucoup ! J'aime bien ce que tu écris alors je suis contente que tu me lises :MrViolet:
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: - Lies' Game -

Message par jeans le 16 Fév 2016, 13:25

Tea time a écrit:
    C'est vraiment pas mal ! Très original et terriblement addictif ! ^^
    Ton écriture est assez fluide et comporte très très peu de fautes d'orthographe.
    J'essaierai de passer de temps à autres. Charlotte.


Ça me fait plaisir :MrVerlant:
Merci, j'espère que tu continueras à lire
PS : J'aime bien ta fiction
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: - Lies' Game -

Message par jeans le 16 Fév 2016, 16:59

13.




Image




    Victoria



    J'entrais dignement dans la grande pièce et m'inclinais devant mes souverains. La pièce était magnifique comme tout le palais. Mais le plus impressionnant restait l’énorme bureau en bois massif qui surplombait la salle. Plusieurs cartes étaient étalées dessus et quelques crayons et compas gisaient sur le papier. Les murs étaient couverts d'étagères et de bibliothèques, elles-mêmes couvertes de document officiels, de livres et d'autres cartes. Je feignais de ne pas paraître trop impressionnée et m’asseyais élégamment sur le fauteuil que l'on m'indiquait. La Reine était majestueuse comme toujours et semblait comme à son habitude bienveillante, elle me couvait de son sourire généreux. Le Roi était grand et grave. Son visage était sombre et il semblait réfléchir à un problème préoccupant. Il finit finalement par tourner la tête vers moi, détendit ses traits, s’avança et prit la parole.
    - Vous vous doutez sûrement de la raison pour laquelle nous vous avons fait venir ici, dit-il.
    - J'en ai une petite idée, répondais-je.
    En vérité, je n'arrivais pas à imaginer la raison la plus réelle pour laquelle ils m'avaient fait venir. Chaque scénario que je m'étais imaginé était plus tragique et catastrophique que jamais. J'arrivais tout de même à garder mon sang-froid.
    - Nous savons combien votre aventure a du être dure et à quel point elle a pu vous toucher. Vous êtes probablement encore traumatisée et il est peut-être encore un peu tôt mais nous voudrions discuter avec vous. Nous souhaiterions, pour vous aider, envoyer quelques troupes à la recherche de votre royaume ou de quelqu'un qui pourra vous aider.
    - Oui vous avez raison, je ne suis pas encore remise, disais-je en baissant les yeux, mais je vous accompagne dans votre projet, si l'on peut commencer les recherches aujourd'hui j'en serais très heureuse. Malheureusement, je m'excuse d'avance si mes informations sont imprécises ou fausses, tout est encore si flou dans mon esprit.
    La Reine semblait totalement touchée et le Roi comprenais mes propos. Je me débrouillais très bien pour le moment. Nous commencions à nous attabler autour du bureau afin d'examiner les cartes.
    Je distinguais mon ancien chez-moi, chez Miss Ginger, et la foret à proximité du palais. Le reste ne demeurais pour moi que de vagues gribouillis. Je n'avais jamais été plus loin que le village voisin. En me concentrant, j'arrivais à comprendre le sens des dessins et j'arrivais à visualiser vaguement ce qui se trouvais au-delà du palais et de mon ancien village. Après avoir joué la comédie quelques minutes le temps de me familiariser avec les cartes, je finissais par dire que cette carte n'était pas assez grande et que le royaume de mon dit Père se trouvait plus loin. On me présenta une seconde carte avec un champs plus grand. Et je rejouais le même petit jeu. Lorsqu'on me présenta une quatrième carte, je laissais de l'espoir pénétrer l'esprit du Roi. Je repérais plusieurs lacs sur cette quatrième carte, ainsi que des forets mais plus que tout, des montagnes.
    - Je me souviens de lacs et de forets mais surtout… oui, un souvenir me reviens, disais-je, ces étranges collines que je pouvais apercevoir à la fenêtre de mon palais, oui, je me souviens, nous avons traversé des montagnes, les pentes étaient raides et j'avais terriblement mal alors qu'on me frappait si je n’avançais pas, je… Oh, excusez-moi, finissais-je en pleurant.
    La reine s'était approché de moi et me caressait à présent les cheveux.
    - Ce n'est rien, disait le roi, Faites venir mon fils ! Amenez aussi Evan !

    Le Roi restais à observer les cartes, les sourcils froncés. On nous avait amené à manger et quelques minutes plus tard Alexandre entrait dans la pièce. Même s'il se demandait pourquoi il était ici, il ne le montrait pas et restait digne.
    - Mon fils ! Futur Roi ! Viens, approche, disait le roi.
    Alexandre s'approchait fièrement de lui.
    - La Princesse s'est souvenue de quelque chose. Elle s'est rappelée d'un lac et d'une foret en voyant cette carte, elle dit aussi qu'ils ont traversé des montagnes, lui chuchotait-il.
    Le prince fronçait les sourcils. Il murmurai au Roi mais j'étais assez proche pour les entendre.
    - Les montagnes sont déjà très loin du palais. Et les traverser mettrait un temps énorme en plus. Sans compter qu'il y a au moins 4 ou 5 lacs à proximité d'une foret, au-delà des montagnes.
    On frappa à nouveau à la porte et ce fut cette fois Evan qui entra. Il me fit un petit clin d’œil tandis qu'il s’avançait fièrement jusqu'au Roi. Ses cheveux étaient toujours en bataille mais cette fois il était bien habillé. Il portais par dessus sa chemise blanche une veste bleu électrique avec quelques boutons d'argent.
    Le roi semblait lui expliquer la situation tout bas. Le chevalier observait lui aussi les cartes soucieux.
    - Il faudrait déplacer beaucoup d'hommes et le voyage serait très long. On peut compter plusieurs semaines voire plus, disait-il.
    Alexandre les coupais brusquement :
    - N'envoyons que trois hommes par site. Pas les plus forts, ni les plus vaillants mais avec au moins un débrouillard par groupe.
    - Bien, je peux trouver ça, répondait Evan en fixant les yeux verts du prince.
    Le roi réfléchissait encore quelques minutes puis appuyait la décision de son fils.
    - Je les accompagnerais, finit par dire Evan.
    - Non !
    Tous les regards convergèrent vers Alexandre. Le roi était étonné tout comme la reine et moi mais Evan semblait attendre la suite en souriant.
    - Non… Le chevalier Evan est encore souffrant de ses blessures de la dernière mission et il est l'un de nos meilleurs militaire, on ne peut pas risquer de le perdre dans une petite mission de ce genre, expliquait-il en tachant de fixer son regard sur son père le Roi.
    - Il a raison, concluait le roi, Madame De Lalantine vous pouvez disposer, nous allons régler les derniers détails. Nous nous voyons au dîner.
    Cette réunion avait duré bien plus longtemps que prévu si bien qu'elle m'avait prise presque toute ma journée. Alexandre me regardait, semblant dire « désolé » et je lui souriais discrètement.
    - Merci beaucoup Majesté, pour tout ce que vous faites pour moi.
    Je me retirais par une révérence et m'en allais satisfaite de mon tour.


Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: - Lies' Game -

Message par jeans le 16 Fév 2016, 17:50

14.




Image




    Aeden




    Je m'étais réfugié dans la bibliothèque du palais, encore une fois. Les mots étaient là, ils me soutenaient et me faisaient mal d'un même assaut. Je m'étais tout de même rendu à la salle à manger à midi mais je m'étais retrouvé seul avec mon frère. Puis seul avec les quelques gardes et serviteurs de la salle, un garde était venu appeler Alexandre pour aller dans les bureaux du Roi. Je ne parlais pas beaucoup à mon frère. Petits, je me souviens que nous étions comme les deux doigts de la main. Mais un jour que je revenais d'une mission ordinaire et sans importance avec Evan, un soir d'automne, je l'avais senti plus froid et distant que d'habitude. A mesure du temps, j'avais l'impression que ce sentiment s'était transformé en amertume et peut-être même en jalousie. Pourtant c'est lui l'héritier et il n'a jamais semblé repousser cette idée. Peu importe. Ma famille me fatigue. Alors je trouve refuge parmi les mots. J'ai demandé à ce qu'on ouvre les grands rideaux pourpre afin que je puisse contempler le jardin. J'ignore depuis combien de temps je suis ici. La nuit semble tomber et le soleil diffuse ainsi une belle lumière orangée sur les plantes multicolores. J'ai demandé aux gardes de rester à l'extérieur de la bibliothèque, de façon à ce que mon esprit puisse se mêler à ceux des maîtres librement. Alors que la douce mélodie des mots silencieux me porte dans son flot, un nuisible trouble mon moment de bonheur. Je me tourne vivement et aperçois la princesse. Bien qu'elle soit très jolie, je ne l'apprécie pas. Elle n'est qu'une princesse ennuyeuse.
    - Je déteste que l'on me dérange ici, dis-je calmement.
    - Excusez-moi, répond-elle doucement.
    Je la regarde, elle prend place dans un fauteuil sans se soucier de ce que j'ai pu dire.
    - J'ai dit que je ne voulais pas être dérangé, je répète.
    - Je ne ferais pas de bruit, dit-elle calmement.
    Elle est en train de m'énerver. Elle a prit un livre délicatement et commence à le lire. Je me lève et passe derrière elle.
    - Évidemment, dit-je souriant.
    - Quoi ? Répond-elle.
    - Le livre que vous lisez.
    - Il est très intéressant !
    - Non, il ne l'est pas. Un livre sur les bienséances, rien de plus ennuyant ! M'exclamais-je.
    Elle semble énervée, le pose et va en chercher un autre.
    - Hum hum, de mieux en mieux, dit-je en lui tournant autour.
    - Quoi encore ?
    Elle a du mal à contenir sa colère dans sa voix.
    - Un livre de géographie, êtes-vous donc si ennuyante que je l'imaginais ?
    - Que devrais-je lire selon vous ? Me demandais-t-elle alors avec un sourire charmeur.
    Si sa question avait été prononcée posément et poliment, ses yeux me foudroyaient du regard.
    - De la poésie ! M'exclamais-je.
    - Je ne crois pas en la poésie, dit-elle.
    - Pourquoi ?
    - Je pense que la poésie n'est qu'une illusion et je préfère faire face à la réalité et l'analyser pour mieux l'apprivoiser. La poésie ne fait pas partie de mes plans.
    - C'est que vous n'en avez jamais lu.
    Elle baissais les yeux. Non, elle n'avait jamais lu de poésie. Après cet entrevue, je ne pouvais m’empêcher de penser que cette fille était la jeune fille de la farine, Victoria.
    - Tenez, dis-je en lui tendant un recueil.
    Elle hésitais mais fini par le prendre et commençait à le feuilleter. Je souriais.
    - Vous me direz ce que vous en pensez, Victoria, lui chuchotais-je à l'oreille.
    En entendant mes paroles, elle ferma le livre violemment et me gifla la joue droite. La douleur fut vive et je sentais déjà le rouge me monter.
    - Je m'appelle Viviane, soufflait-elle lentement à mon oreille.
    Puis elle se tourna pour partir. La douleur était encore présente mais je lui criais avant qu'elle s'en aille :
    - Pourquoi vous énerver pour si peu Princesse ?
    Elle s’arrêta devant la porte en bois, prit sa respiration, se retournait et dit calmement :
    - Vous êtes insolent et impoli. Au revoir Monsieur.
    Et elle s'en fut sur une révérence.


Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 2966
Inscription: 17 Mai 2015, 12:11

Re: - Lies' Game -

Message par Alhena le 16 Fév 2016, 18:42

jeans a écrit:
Alhena a écrit:ALORS LÀ ça devient intéressant ! Je suis toujours t'inquiètes ! (; ☆

Merci Beaucoup ! J'aime bien ce que tu écris alors je suis contente que tu me lises :MrViolet:

C'est vrai tu lis ce que j'écris ? Ça me fait plaisir ^^

J'aime beaucoup ton héroïne ! Vraiment ! ☆
Avatar de l’utilisateur
Alhena
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2966
Inscription: 17 Mai 2015, 12:11

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: - Lies' Game -

Message par jeans le 22 Fév 2016, 21:58

15.



Image


    Aeden


    Le dîner avait été très ennuyant. Comme d'habitude. Mes parents et mon frère m'ennuient et la princesse fuyait mon regard et conversait majestueusement avec ma famille. Lorsque parfois, elle croisait mon regard sur un mal entendu, ses yeux me lançaient des couteaux. J'étais à nouveau dans mon sanctuaire de livres. Je réfléchissais de plus en plus à la princesse. J'ignorais totalement qui elle était, personne n'avait jamais entendu parler de son royaume. Et si elle était réellement Victoria, qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ici ? Si elle était vraiment princesse, pourquoi s'était-elle déguisée en paysanne ? Et que valait donc son récit ?
    Mais une autre hypothèse bien plus sombre troublait mon esprit. Dans tous les cas, elle semblait être une menteuse. Si Victoria n'avait rien de noble, que faisait-elle là, sous une fausse identité ? Quoi que cette hypothèse soit la plus ténébreuse, c'était celle qui me laissait le plus d'espoir quant à mon amour. Jamais elle ne m'avouerait clairement ses secrets, si c'était elle. Mais bien que je restais dans le noir, j'avais l'espoir de me servir des choses que je pensais savoir comme d'une torche, capable de raviver mon espoir de jour en jour.
    Il faisait nuit depuis bien longtemps, le Roi devait encore travailler dans son bureau et la Reine devait se préparer à dormir. Les gardes avaient cédé leurs places à d'autres. Les bougies et les torches avaient étaient allumées dans le palais. Je me levais de mon fauteuil de velours rouge et sortais de mon refuge. L'atmosphère du palais était chaleureuse et magique. Les flambeaux projetaient toutes sortes d'ombres dansantes sur les murs pourpres des couloirs. A chaque bifurcation on s'attendait à voir un elfe ou quelque autre créature merveilleuse. Alors que je marchais d'un pas rapide, je rencontrais Evan. Il semblait surpris au début mais se reprenait rapidement.
    - Tiens Evan ! Ou vas-tu pressé comme ça ? Demandais-je.
    - Aeden ! Nulle part, dit-il à l'aise puis plus bas se rapprochant de moi, dans un endroit ou on ne devrait pas croiser le premier chevalier du royaume, finissait-il dans un sourire.
    L'éclairage laissait une ombre un brin sinistre sur son sombre visage rieur. Evan avait l'habitude de beaucoup sortir dans les bars mal fréquentés du village et autres pub. Là-bas, il buvait et finissait la soirée avec deux ou trois pauvres jeunes filles. Du plus loin que je le connaisse, il avait toujours été aussi décontracté et moqueur. C'est peut être pour ça que l'on s'entend si bien.
    - Je vois, dis-je dans un sourire complice.
    - Tu veux venir ?
    - Pas ce soir.
    Il haussait un sourcil.
    - Je sens l'inspiration, dis-je en souriant.
    Il riait puis s'en allait en me lançant :
    - Ah, Poète que tu es !
    Je continuais ma route rapidement et arrivais enfin devant la fameuse porte. Un bon choix, on ne lui avait ni attribué la plus belle des chambres ni la plus malheureuse. Juste la bonne. Un seul garde se tenait debout devant sa porte.
    - J'ai une information très urgente à faire circuler à la Princesse, veuillez nous laisser quelques minutes, dis-je de ma voix autoritaire.
    Le garde acquiesçait de la tête et s'en allait un peu plus loin dans le couloir. Je frappais à la porte doucement.
    - Qui est-ce ? Demandait une voix féminine étouffée par la porte de bois.
    - Le prince, dis-je de la manière la plus neutre possible.
    J'entendis quelques pas puis elle tourna la clé dans la serrure. Et la porte s'ouvrit sur le plus beau des anges. Elle portait une chemise de nuit blanche. Ses cheveux étaient enfin en liberté et tombaient délicatement et fougueusement sur ses majestueuses épaules. Ses beaux yeux semblaient surpris en me voyant. Et plus que surpris, ils étaient pleins de colère mais surtout remplis d'attente. Elle allait refermer la porte lorsque je glissais mon pied pour la bloquer. Elle rouvrit la porte de bois et ses lèvres délicates commencèrent alors à articuler quelques mots :
    - Que voulez-vous, Prince ?
    - J'ai une affaire à vous proposer, je marquais la pause, Victoria, disait-je la fixant dans les yeux.
    A l'entente de son prénom, elle passa la tête dans le couloir, vérifia que personne n'avait entendu puis elle me tira à l'intérieur de la pièce.
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 2966
Inscription: 17 Mai 2015, 12:11

Re: - Lies' Game -

Message par Alhena le 23 Fév 2016, 22:10

    Suspense... Au moins on ne poireaute pas cent ans pour avoir la suite ! ^^
Avatar de l’utilisateur
Alhena
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2966
Inscription: 17 Mai 2015, 12:11

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: - Lies' Game -

Message par jeans le 26 Fév 2016, 21:32

Alhena a écrit:
    Suspense... Au moins on ne poireaute pas cent ans pour avoir la suite ! ^^

    Oui c'est sur :MrVerlant:
    Enfin, ça dépend des périodes, si j'ai le temps, si je suis inspirée... Parce que pour cette fiction, je n'ai pas encore totalement tout imaginé, l'histoire en gros est dans la tete mais il y a pas mal de zones d'ombre alors c'est quand ça vient :MrRespect:
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 2966
Inscription: 17 Mai 2015, 12:11

Re: - Lies' Game -

Message par Alhena le 27 Fév 2016, 19:16

jeans a écrit:
Alhena a écrit:
    Suspense... Au moins on ne poireaute pas cent ans pour avoir la suite ! ^^

    Oui c'est sur :MrVerlant:
    Enfin, ça dépend des périodes, si j'ai le temps, si je suis inspirée... Parce que pour cette fiction, je n'ai pas encore totalement tout imaginé, l'histoire en gros est dans la tete mais il y a pas mal de zones d'ombre alors c'est quand ça vient :MrRespect:

    Ca me fait pareil ^^
Avatar de l’utilisateur
Alhena
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2966
Inscription: 17 Mai 2015, 12:11

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: - Lies' Game -

Message par jeans le 27 Fév 2016, 22:22

    HEY ! Je m'adresse à toi !

    J'ai une question ! On est pas très très nombreuse ici mais j'aimerai vraiment AVOIR DES RÉPONSES.
    Alors, l'histoire commence à vraiment avancer et c'est pourquoi je me pose certaines questions sur l'histoire.
    Pour le moment je n'ai pas donné beaucoup de repères spacio-temporels, si bien que l'on ne sait pas encore vraiment ou on se situe. Parfois on a l'impression d’être dans le passé, comme on peut aussi s'imaginer que l'histoire se déroule dans un futur.
    Honnêtement, je ne sais pas vraiment ou situer l'histoire, j'hésite beaucoup.
    C'EST POURQUOI, je vous demande VOTRE AVIS !

    Voyez-vous l'histoire se dérouler dans le passé ou bien dans le futur ?

    (Une seule chose est sure, je n'écrirai pas l'histoire comme si elle se déroulait à notre époque)
    En fonction de vous réponse, je choisirai et je pourrai continuer à écrire l'histoire.
    Ce genre de détails me manque beaucoup et j'aimerai les ajouter en fonction de vos pensées.

    Merci beaucoup encore de me lire !
    Bisous :MrRespect:

Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 749
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

93 messages Page 4 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 10

Qui est en ligne

Au total il y a 2 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 2 invités
(d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1153, le 21 Déc 2013, 00:02

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités