Fais connaître Folili !
Partage

les chiffres et les lettres

Les fictions des julienautes racontant des histoires d'amour ou romantiques
20 messages Page 1 sur 1
Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 14 Oct 2016, 19:54

les chiffres et les lettres


          << Pour le bien de nos familles respectives, le comptable et la romancière seront liés, par la force des choses, à jamais, qu'ils le veuillent où non.
          - Bien, sommes nous près à l'annoncer aux deux intéressés ? >>
          L'homme avait prononcé ces mots de façon désinvolte ; la femme, l'observa, quelques instants, plantant ses pupilles dans celles de son interlocuteur. Ce dernier soutint ce regard intense sans ciller, attendant une réponse.
          << Oui ; le mariage aura lieu le vingt-cinq Décembre. >>

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Ju'Grande soeur
Messages: 586
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: les chiffres et les lettres

Message par jeans le 15 Oct 2016, 13:16

OMG OMG une fanfiction sur Laurent Romejko, je suis !!!!
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 586
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 15 Oct 2016, 16:11

jeans a écrit:OMG OMG une fanfiction sur Laurent Romejko, je suis !!!!


euh, j'ai peur de te décevoir car non, ce n'est pas une fanfiction ; désolée. :3

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 17 Oct 2016, 18:16

LoveHorse a écrit:Inspiré par la passe miroir ?
Sinon je suis ❤️


beaucoup trop en effet (': (comment tu as deviné ?). merci .

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Ju'Grande soeur
Messages: 3196
Inscription: 23 Avr 2014, 17:06

Re: les chiffres et les lettres

Message par melimelo le 18 Oct 2016, 17:08

je suis of couurse
melimelo
Ju'Grande soeur
 
Messages: 3196
Inscription: 23 Avr 2014, 17:06

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 18 Oct 2016, 18:32


      << Un mariage forcé ?! >> s'égosilla la mère d'Ethel en entendant la nouvelle. La jeune fille, elle, ne disait rien ; elle était aussi choquée que sa mère, si ce n'était plus, mais son visage ne laissait les émotions faire surface.
      << Et par dessus le marché, ma fille devra aller habiter à l'autre bout du monde, loin de sa famille et de tout ce qui lui est cher ?! >> continua sa mère, Léonore, ignorant son mari qui essayait de calmer ce tsunami humain.
      << Nom d'un coussin à plume, notre Esprit de Famille n'a vraiment pas la lumière allumée à tous les étages, ...
      - Mère, s'il-te-plaît, ne critique pas Madame Cassandre, je... >> mais Ethlel n'eut pas le temps de finir sa phrase.
      << Je refuse de laisser ma fille se marier avec un inconnu, au Pôle Nord, qui exerce en plus la fonction de comptable (elle fit une drôle de moue en prononçant ce mot), sans connaître la vraie raison de ce mariage. >> se scandalisa Léonore, n'écoutant pas sa fille. Henri, le père d'Ethel, abandonna tout espoir de calmer l'ouragan ; il se laissa tomber sur une chaise en bois, le souffle court.
      << Léonore, tu ne peux remettre en cause les choix de notre Esprit de Famille ; notre fille a déjà refusé beaucoup trop de fiancés pour qu'on lui laisse encore le choix >> ajouta Henri en regardant Ethel ; la jeune fille savait que son père avait raison. Elle acquiesça, à contre cœur.
      Léonore ouvrit la bouche pour protester, mais se ravisa, se rendant compte qu'elle ne trouvait pas la réplique. Elle s'assit, impuissante, en soupirant.
      Le silence enveloppa soudainement la cuisine. Ethel, se taisait. Elle ne savait que dire. Elle était partagée entre l'irrepréssible envie d'hurler sa colère et entre celle de pleurer à chaudes larmes, déversant tout son déspespoir à l'état liquide. Mais au lieu de cela, elle se tût, le fin visage, pâle, impassible.
      << Et quand aura lieu le mariage ? >> demanda Léonore d'une voix chevrotante.
      << Le vingt-cinq Décembre. >> la mère avala sa salive de travers et le père leva sur elle des yeux ronds comme deux soucoupes.


          je tiens à ajouter que la toute première phrase ("promis, je reviendrai"), n'a aucun rapport avec l'histoire ; non, c'est une phrase qui reflète mon état du moment. mais, par contre, je vous conseille vivement de lire ce début d' "histoire" avec la musique ci-dessus (cliquez sur la phrase "promis, je reviendrai") ; en espérant que ça vous aura plu.

          et, au fait, je n'ai pas illustré ce texte par une image, non, car je veux vous laisser la liberté d'imaginer la tête des personnages ainsi que la scène en elle-même.

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 19 Oct 2016, 13:48

melimelo a écrit:je suis of couurse


merci beaucoup ameeel. :3

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 19 Oct 2016, 13:48

BlueRoxy a écrit:ji suis (':


merci beaucoup. (:

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Ju'Grande soeur
Messages: 4562
Inscription: 24 Avr 2014, 13:01

Re: les chiffres et les lettres

Message par TartOCerise le 23 Oct 2016, 23:29

I'm back (; et je compte bien rester ❤
TartOCerise
Ju'Grande soeur
 
Messages: 4562
Inscription: 24 Avr 2014, 13:01

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 26 Oct 2016, 09:00

TartOCerise a écrit:I'm back (; et je compte bien rester ❤


ça me fait tellement plaisir lisa .

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 26 Oct 2016, 09:10


      - Dans moins de deux mois ? Questionna son père, incrédule.
      - Oui, Père, répondit Ethel d'une petite voix.
      - Et ton futur mari a l'intention de se montrer avant ce vingt-cinq Décembre ? Sais-tu au moins comment il s'appelle ? Demanda Henri, diplomatique.
      La jeune fille regarda quelques instants les feuilles du tilleul tomber, à travers la fenêtre de la cuisine. Elle détourna son regard quand elle croisa celui de sa voisine, une comère pur-souche, avide de potins et de moqueries.
      - Je n'en ai aucune idée, Papa ; Madame Cassandre n'a pas détaillé, et j'avoue que j'étais trop surprise par la nouvelle pour poser la question.
      Henri acquiesça, patient, compréhensif. Léonore, muette, gardait son expression de femme scandalisée. Le lourd silence retomba ; dehors, le vent soufflait, balayant les feuilles mortes sur son passage. L'eau bouillait dans la casserole, ce qui rappella à Ethel qu'elle n'avait pas encore bu son thé.
      Elle se leva et marcha jusque la cuisinière ; elle versa dans trois tasses le liquide bouillant, et ajouta quelques feuilles de menthe séchée dans chacune, puis elle retourna s'asseoir, sans prononcer un mot. Elle se brûla les doigts en renversant quelques gouttes de thé sur sa main ; Ethel avait toujours eu deux mains gauches, ce qui, enfant, lui avait fait essuyer plusieurs stupides moqueries.
      Les lèvres du père étaient noyées dans le liquide brûlant, tout comme ses yeux, noyés dans le vide. La mère semblait bouillonner -en silence-, bien plus que le liquide que contenait la tasse qu'elle tenait entre les mains. Ethel, elle, avait trop de pensées qui lui traversaient l'esprit, tant et si bien qu'elle n'arrivait même pas à en saisir une pour la déchiffrer.
      Le thé était imbuvable, mais tous trois le buvèrent en silence, malgré son goût éxagérément acide ; Ethel était comme ça, la qualité de ses actions dépendait de ses propres émotions. C'était sa façon à elle de montrer ses sentiments, même s'il fallait la connaître mieux que personne pour le savoir. Ses parents, conscients de ce phénomène, ne firent aucune reproche -par rapport au thé- à leur fille.
      Dans la pièce, seul le bruit d'une horloge laissait comprendre que la terre tournait encore. Les aiguilles indiquaient quinze heures et quart ; le ciel s'assombrissait à vue d'œil, comme s'il était dix-neuf heures.

          oui, j'ai changé la ponctuation des dialogues, j'espère que vous vous y êtes retrouvées. en espérant que cette suite vous aura plu (d'ailleurs, je tiens à vous dire que c'est la suite directe de la partie une, ce qui veut dire que la scène se produit au même endroit, le même jour et avec les mêmes personnages que la partie une). (:

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 1879
Inscription: 18 Mai 2015, 19:12

Re: les chiffres et les lettres

Message par Lilou17 le 05 Nov 2016, 17:04

    Je te suis Nina !^^
Lilou17
Julienaute d'or
 
Messages: 1879
Inscription: 18 Mai 2015, 19:12

Ju'Grande soeur
Messages: 4562
Inscription: 24 Avr 2014, 13:01

Re: les chiffres et les lettres

Message par TartOCerise le 05 Nov 2016, 18:59

Ninjaa a écrit:

      - Dans moins de deux mois ? Questionna son père, incrédule.
      - Oui, Père, répondit Ethel d'une petite voix.
      - Et ton futur mari a l'intention de se montrer avant ce vingt-cinq Décembre ? Sais-tu au moins comment il s'appelle ? Demanda Henri, diplomatique.
      La jeune fille regarda quelques instants les feuilles du tilleul tomber, à travers la fenêtre de la cuisine. Elle détourna son regard quand elle croisa celui de sa voisine, une comère pur-souche, avide de potins et de moqueries.
      - Je n'en ai aucune idée, Papa ; Madame Cassandre n'a pas détaillé, et j'avoue que j'étais trop surprise par la nouvelle pour poser la question.
      Henri acquiesça, patient, compréhensif. Léonore, muette, gardait son expression de femme scandalisée. Le lourd silence retomba ; dehors, le vent soufflait, balayant les feuilles mortes sur son passage. L'eau bouillait dans la casserole, ce qui rappella à Ethel qu'elle n'avait pas encore bu son thé.
      Elle se leva et marcha jusque la cuisinière ; elle versa dans trois tasses le liquide bouillant, et ajouta quelques feuilles de menthe séchée dans chacune, puis elle retourna s'asseoir, sans prononcer un mot. Elle se brûla les doigts en renversant quelques gouttes de thé sur sa main ; Ethel avait toujours eu deux mains gauches, ce qui, enfant, lui avait fait essuyer plusieurs stupides moqueries.
      Les lèvres du père étaient noyées dans le liquide brûlant, tout comme ses yeux, noyés dans le vide. La mère semblait bouillonner -en silence-, bien plus que le liquide que contenait la tasse qu'elle tenait entre les mains. Ethel, elle, avait trop de pensées qui lui traversaient l'esprit, tant et si bien qu'elle n'arrivait même pas à en saisir une pour la déchiffrer.
      Le thé était imbuvable, mais tous trois le buvèrent en silence, malgré son goût éxagérément acide ; Ethel était comme ça, la qualité de ses actions dépendait de ses propres émotions. C'était sa façon à elle de montrer ses sentiments, même s'il fallait la connaître mieux que personne pour le savoir. Ses parents, conscients de ce phénomène, ne firent aucune reproche -par rapport au thé- à leur fille.
      Dans la pièce, seul le bruit d'une horloge laissait comprendre que la terre tournait encore. Les aiguilles indiquaient quinze heures et quart ; le ciel s'assombrissait à vue d'œil, comme s'il était dix-neuf heures.

          oui, j'ai changé la ponctuation des dialogues, j'espère que vous vous y êtes retrouvées. en espérant que cette suite vous aura plu (d'ailleurs, je tiens à vous dire que c'est la suite directe de la partie une, ce qui veut dire que la scène se produit au même endroit, le même jour et avec les mêmes personnages que la partie une). (:

      bamboolah, sono un pesce da friggere


Tu écris super bien (; bravo parce qu'en temps que lectrice amatrice, on ressent la fluidité de ton texte. J'aime beaucoup quand il n'y a pas d'accrochage, c'est vraiment joli je ne sais pas comment l'expliquer. Ne change pas, c'est tout ♥
TartOCerise
Ju'Grande soeur
 
Messages: 4562
Inscription: 24 Avr 2014, 13:01

Ju'Grande soeur
Messages: 2965
Inscription: 15 Mar 2014, 18:40

Re: les chiffres et les lettres

Message par Petite Sourie le 06 Nov 2016, 01:18

je suis, bien évidemment
Petite Sourie
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2965
Inscription: 15 Mar 2014, 18:40

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 06 Nov 2016, 15:00

Lilou17 a écrit:
    Je te suis Nina !^^


merci hemma, c'est adorable. :3

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 06 Nov 2016, 15:01

TartOCerise a écrit:
Ninjaa a écrit:

      - Dans moins de deux mois ? Questionna son père, incrédule.
      - Oui, Père, répondit Ethel d'une petite voix.
      - Et ton futur mari a l'intention de se montrer avant ce vingt-cinq Décembre ? Sais-tu au moins comment il s'appelle ? Demanda Henri, diplomatique.
      La jeune fille regarda quelques instants les feuilles du tilleul tomber, à travers la fenêtre de la cuisine. Elle détourna son regard quand elle croisa celui de sa voisine, une comère pur-souche, avide de potins et de moqueries.
      - Je n'en ai aucune idée, Papa ; Madame Cassandre n'a pas détaillé, et j'avoue que j'étais trop surprise par la nouvelle pour poser la question.
      Henri acquiesça, patient, compréhensif. Léonore, muette, gardait son expression de femme scandalisée. Le lourd silence retomba ; dehors, le vent soufflait, balayant les feuilles mortes sur son passage. L'eau bouillait dans la casserole, ce qui rappella à Ethel qu'elle n'avait pas encore bu son thé.
      Elle se leva et marcha jusque la cuisinière ; elle versa dans trois tasses le liquide bouillant, et ajouta quelques feuilles de menthe séchée dans chacune, puis elle retourna s'asseoir, sans prononcer un mot. Elle se brûla les doigts en renversant quelques gouttes de thé sur sa main ; Ethel avait toujours eu deux mains gauches, ce qui, enfant, lui avait fait essuyer plusieurs stupides moqueries.
      Les lèvres du père étaient noyées dans le liquide brûlant, tout comme ses yeux, noyés dans le vide. La mère semblait bouillonner -en silence-, bien plus que le liquide que contenait la tasse qu'elle tenait entre les mains. Ethel, elle, avait trop de pensées qui lui traversaient l'esprit, tant et si bien qu'elle n'arrivait même pas à en saisir une pour la déchiffrer.
      Le thé était imbuvable, mais tous trois le buvèrent en silence, malgré son goût éxagérément acide ; Ethel était comme ça, la qualité de ses actions dépendait de ses propres émotions. C'était sa façon à elle de montrer ses sentiments, même s'il fallait la connaître mieux que personne pour le savoir. Ses parents, conscients de ce phénomène, ne firent aucune reproche -par rapport au thé- à leur fille.
      Dans la pièce, seul le bruit d'une horloge laissait comprendre que la terre tournait encore. Les aiguilles indiquaient quinze heures et quart ; le ciel s'assombrissait à vue d'œil, comme s'il était dix-neuf heures.

          oui, j'ai changé la ponctuation des dialogues, j'espère que vous vous y êtes retrouvées. en espérant que cette suite vous aura plu (d'ailleurs, je tiens à vous dire que c'est la suite directe de la partie une, ce qui veut dire que la scène se produit au même endroit, le même jour et avec les mêmes personnages que la partie une). (:

      bamboolah, sono un pesce da friggere


Tu écris super bien (; bravo parce qu'en temps que lectrice amatrice, on ressent la fluidité de ton texte. J'aime beaucoup quand il n'y a pas d'accrochage, c'est vraiment joli je ne sais pas comment l'expliquer. Ne change pas, c'est tout ♥


wow, ton message m'a fait énormément plaisir lisa ; j'avoue que je pensais que cette fiction n'intéresserait personne. je poste de suite le prochain chapitre (vous m'avez re-motivée ^^) .

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 06 Nov 2016, 15:09


      Soudain, une porte s'ouvrit, un courant d'air souleva, l'espace d'un instant, les mèches brunes qui dépassaient du chignon d'Ethel ; la porte se referma. Deux enfants, jeunes adolescents même, entrèrent dans la cuisine, discutant, insouciants ; ils s'arrêtèrent net quand ils s'aperçurent de l'ambiance qui régnait dans la pièce.
      - Bonjour Père et Mère, bonjour Ethel, dirent-ils d'une petite voix. La fille et le garçons étaient deux jumeaux, prénomés Agathe et Arthur ; ils étaient l'incarnation même de la pré-adolescence, du haut de leur quatorze ans.
      - Asseyez-vous mes enfants, dit Léonore indiquant du regard deux chaises vident. Les enfants obéirent, silencieux. Ils étaient dans l'attente d'une explication, inquiets de voir des expressions aussi graves.
      Ce fut le père de famille qui ouvrit la bouche en premier.
      - Comme vous le savez déjà, Ethel (les jeunes échangèrent des regards crispés ; tous deux étaient très proches de leur grande sœur) a refusé bon nombre de maris, il s'éclaircit la voix et reprit, dix-sept en tout, si ma mémoire est bonne.
      - Dix-huit, réctifia Léonore, dans un filet de voix.
      Ethel contempla les fissures du bois de la table à manger, soudain très soucieuse de l'état de cette dernière. Elle ne regrettais pas ; tous les hommes qu'elle avait rencontré ne se souciaient que de l'apparence, et étaient incapable de réciter la table des deux. Bien sûr, ils avaient toqué à la bonne porte s'ils voulaient avoir à faire à une très jolie femme ; Ethel, possédait une longue chevelure brune ondulée aux reflets roux, des yeux vert bouteille et un fin visage pâle.
      Un souvenir traversa soudain l'esprit de la jeune femme. Un garçon, d'une quinzaine d'années peut-être, lui souriait. Il avait des cheveux blonds et des yeux bleus ; il était beau, d'une beauté adolescente. Il était doté d'une intelligence hors-pair, et ce n'était pas le genre de garçon qui faisait des manières. Ethel se rapela être tombée amoureuse de lui à l'âge de douze ans, quand lui en avait treize. Elle avait découvert, quand elle avait eut quatorze ans et lui quinze, que ses sentiments étaient réciproques. Cette amourette dura bien peu. Ce n'était, dans le fond, qu'une amourette de jeunesse.
      - ... aura lieu le vingt-cinq Décembre.
      Ethel émergea de ses pensées avec un léger sursaut. Elle dévisagea son père, sa mère, son frère, et enfin sa sœur qui l'observaient tour à tour. Son père, affichait une mine grave, tandis que sa mère, elle, tenait un visage plutôt décomposé, encore en état de choc. Son frère et sa sœur paraissaient déboussolés, incapables de croire à ce qu'ils venaient d'entendre.

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 1879
Inscription: 18 Mai 2015, 19:12

Re: les chiffres et les lettres

Message par Lilou17 le 06 Nov 2016, 17:21

Ninjaa a écrit:
Lilou17 a écrit:
    Je te suis Nina !^^


merci hemma, c'est adorable. :3

      bamboolah, sono un pesce da friggere


    Je ne sais pas si je te l'avais dis mais je ne m'appelle pas vraiment Hemma... C'était à mes débuts sur le forum, je n'avais pas le droit de dire mon vrai prénom. Bref, en vrai, je m'appelle Lisa.
    Et de rien ^^
    J'aime tous les sujets qui sont faits par ma merveilleuse marraine. ♡
    Je t'aime Nina ! ♡
Lilou17
Julienaute d'or
 
Messages: 1879
Inscription: 18 Mai 2015, 19:12

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 07 Nov 2016, 19:13

Petite Sourie a écrit:je suis, bien évidemment


merci beaucoup margot.

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Julienaute d'or
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

Re: les chiffres et les lettres

Message par Ninjaa le 07 Nov 2016, 19:15

Lilou17 a écrit:
Ninjaa a écrit:
Lilou17 a écrit:
    Je te suis Nina !^^


merci hemma, c'est adorable. :3

      bamboolah, sono un pesce da friggere


    Je ne sais pas si je te l'avais dis mais je ne m'appelle pas vraiment Hemma... C'était à mes débuts sur le forum, je n'avais pas le droit de dire mon vrai prénom. Bref, en vrai, je m'appelle Lisa.
    Et de rien ^^
    J'aime tous les sujets qui sont faits par ma merveilleuse marraine. ♡
    Je t'aime Nina ! ♡


oui, j'avais cru comprendre que ce n'était pas ton vrai prénom ; je comprends. (; tu es adorable lisa, je t'aime aussi. ♥♥♥

      bamboolah, sono un pesce da friggere
Ninjaa
Julienaute d'or
 
Messages: 2531
Inscription: 21 Mai 2014, 10:27

20 messages Page 1 sur 1

Qui est en ligne

Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité
(d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1153, le 21 Déc 2013, 00:02

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité