Fais connaître Folili !
Partage

It's Only Rock, Baby.

Les fictions des julienautes racontant des histoires d'amour ou romantiques
85 messagesPage 6 sur 9 1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par jeans le 06 Mai 2017, 18:10

Image




MALIA




        « La nuit tombé, Roméo se tient à une distance d de la maison de Juliette. Il lance un caillou de masse m vers la fenêtre situé à une distance L du sol ». Je vous présente les exercices de physique du 21e siècle. Aujourd'hui ma binôme est absente. Elle doit être sacrément malade pour rater un cours. Et Jesse s'est assis à coté de moi.
        - Pourquoi tu t’assois là ? Je demande sur la défensive.
        Il sort ses affaires et joue l'étonné.
        - Quoi ? J'ai pas le droit de m'asseoir ici ? On n'y voit pas très bien au fond de la salle, c'est plus facile de suivre le cours au premier rang.
        Il sourit et passe sa main dans ses boucles blondes.
        Je lève les yeux au ciel mais ne dit rien. Il n'enlève même pas sa veste en cours. C'est bête mais qu'est-ce qu'il est beau. Dommage que je doive le détester. Dommage qu'il soit détestable.
        Le professeur nous demande de faire l'exercice pendant qu'il va faire des photocopies. Nous avons le prof de physique le plus risible de tout le lycée. Il est toujours à l'ouest, il trouve toujours le moyen de s'échapper pendant son cours, nous laissant seuls face à nos camarade et leurs faces dégoulinantes d'espoir. C'est devenu une habitude. Le fond sonore augmente brusquement de volume tandis que je me plonge dans mon cahier.
        - Cookies ?
        Jesse me glisse une grosse boite de cookies sur mon cahier.
        - Sérieusement ?
        Il me regarde, prend une bouchée de cookie et me fait un clin d’œil.
        - Ils sont à quoi ?
        - Noisettes.
        Je pousse un long soupir puis j'en pioche un dans la boite. Après tout, ces deux heures de physiques risquent d’être longues. Je fais attention de ne pas mettre de miettes sur mon cahier.
        Pour être tout à fait honnête ils ne sont pas bons.
        - J'aime pas.
        - Donne-le moi.
        Jesse me prend le cookie à moitié mangé des mains et mord déjà dedans.
        - Merci.
        Disons que l'intention était sympathique. Cet exercice est débile.
        - Tu sais, dans l’œuvre de Shakespeare, Roméo ne jette pas de caillou. Juliette est déjà sortie sur le balcon lorsqu'il arrive, je dis tristement.
        Il pose sa main sur la mienne et j’essaie de la retirer vivement mais il la retient.
        - Elle parle ! Oh ! Parle encore, ange resplendissant !
        Je laisse ma main.
        - O Roméo ! Mon Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ? Renie ton père et abdique ton nom ; ou si tu ne le veux pas, jure de m'aimer et je ne serais plus une Capulet.
        Sa main s'éternise sur la mienne. Il ne dit plus rien. Je retire ma main.
        - Impressionnant, dis-je.
        - Je sais, dit-il.
        - C'était ironique, j'ajoute.
        C'est pas vrai. Je voulais juste avoir le dernier mot. Mais je dois dire que je ne m'attendais pas à ce qu'il connaisse un vers de Shakespeare.


        Eli me pique mon cahier pour regarder mes exercices. Je suis meilleure que lui en mathématiques. Il est meilleur que moi en physique alors on deal.
        - Qu'est-ce que tu as entendu exactement ? Demande-t-il à nouveau.
        Je soupir, lui ayant déjà raconté au moins 3 fois les faits.
        - Ils étaient devant le portail et moi je rerentrais parce j'avais oublié mes affaires de sport et là un de ses amis a dit « invite-là à la fête » et je sais pas si c'est le même mais ils ont aussi dit « nous on la fera boire » et ensuite « tu va la pécho ». Et une fois que je sois passé à devant eux, je me suis retournée et ils me regardaient.
        - Ils pouvaient parler de n'importe qui.
        C'était déjà ce que j'avais essayé de me dire.
        - Eli, tu connais beaucoup de fille de ce lycée qui ne boivent pas d'alcool en soirée ?
        - Jesse fréquente beaucoup de fille.
        Je soupire à nouveau. Il relève le nez de son cahier.
        - Est-ce que tu ne serais pas surtout égocentrique ?
        - N'importe quoi !
        - Alors, est-ce que le problème finalement c'est que tu aurais bien envie qu'il t'invite ?
        Je détourne les yeux.
        - Je suis curieuse.Mais soyons clair ce n'est sûrement pas pour l’intérêt de Jesse, leur façon de parler de moi me dégoûte,
        - S'il parlaient bien de toi, chuchote Eli.
        - Oui. J'aimerais juste tenter une expérience lycéenne normale dans ma scolarité.
        - Et tu es égocentrique.
        - Et je suis un peu égocentrique, ok.




JESSE




        J'ai peur qu'elle ne nous ai entendu parler. Tant pis, au pire ça la laissera réfléchir à sa réponse. D'autres amis ont déjà de faire alliance avec moi contre Jonas. Le plan est simple, inviter Malia à une soirée sur la plage mais cette fois ce sera une jolie soirée. Ils auront invité beaucoup plus de monde, il y aura des lanternes, de la musique, un slow prévu pour la fin de soirée et de l'alcool. Il veulent la faire boire pour qu'elle se laisse plus facilement aller à l'amour. Il ne la connaissent pas, Malia ne boira jamais autre chose que de l'eau ou du jus d'orange. De toute façon je ne comptais pas sur le l'alcool pour me faciliter la tache, j'ai peur au contraire que ça ne la rende plus agressive. Je compte plutôt sur l'ambiance. Il y aura de la bonne humeur, ce sera la nuit, il fera froid, on sera tous un peu fatigué, on aura l'impression que plus rien n'existe. Ce sera parfait. Enfin parfait pour gagner mon paris. Quoi qu'elle en dise, je suis beau et je suis charmant et elle est seule. Et on se sent seuls. Alors je suppose que c'est inévitable. Elle finira bien un jour par me tomber dans les bras. Et peut-être que je pourrais bien tomber dans les siens. Parce que quoi que je puisse en dire, elle est intelligente et elle est drôle. Et elle est moins laide que je ne le pensais. Finalement peut-être qu'elle serait la seule qui pourrait me comprendre. Peut-être qu'elle pourrait me faire du bien. Plus que quelques baisers d'un soir. On s'amuse bien ensemble. Peut-être qu'on pourrait devenir amis.


MALIA




        On me tapote l'épaule. Je tourne la tête mais il n'y a personne.
        - Par ici.
        Je me tourne de l'autre coté et peux observer le visage souriant de Jesse. Je suis presque sure de la raison pour laquelle il est ici. Et je suis impatiente de l'entendre prononcer la question. Parce que j'ai préparé mes réponses.
        - Ça va ? Je lui demande.
        - Oui, très bien et toi ?
        - Très bien.
        L'air de rien j'ajoute :
        - Tu voulais me demander quelque chose ?
        - Non, je crois pas.
        Mince ! J'étais sure qu'il était là pour m'inviter. Au lieu de cela il continue à tourner autour du pot, me racontant sa journée. Invite-moi ! Je veux pouvoir mettre au moins une fois ma salopette de soirée, au moins une fois avant de partir du lycée. Je veux pouvoir aller à une soirée lycéenne au moins une fois avant de partir, en dehors des bals minables qu'organise le lycée. Je veux une fois, être normale, pas invisible, pas remarquée, juste normale. Qu'est-ce qu'il attend pour m'inviter. Peut-être que finalement ils ne parlaient pas de moi. Ou peut-être qu'il me le demandera plus tard. Tant pis, je pose l'ultimatum.
        - Bon, je suis désolée mais je dois aller à la bibliothèque, Eli m'attend.
        Je feins de m'en aller et je m’arrête lorsqu'il me saisit le bras. Il le lâche aussitôt. Je souris.
        - Qu'est-ce qu'il y a ?
        - Est-ce que tu voudrais aller à une fete avec moi dans deux jours ?
        J’essaie de cacher mon sourire. Lui me sourit franchement, avec espoir.
        - Et bien, je sais pas trop, ça consiste en quoi ?
        - On se pose sur la plage, il y aura du monde, de la musique, à manger, on pourra danser.
        - J'aime pas trop danser… dis-je en exagérant. Et puis, comment est-ce que j'y vais ? Et comment je rentrerais ?
        - C'est pas grave, tu seras pas obligé de danser. Et puis je pourrais t'amener, et puis on dormiras tous sur la plage.
        - Sur ta moto ? Tu as deux casques ?
        - Oui.
        - D'accord mais je risque d'avoir froid en dormant sur la plage, tu m'apporteras une couverture ?
        - Euh… oui si tu veux, c'est pas un problème. Alors ?
        - Mmmh… Est-ce que Eli est aussi invité ?
        Ses yeux s'affolent, il s'impatiente. Mais surtout, il a compris que cela m'amusais.
        - Oui, il peut venir s'il veut.
        - Alors, c'est ok ! Je te donnerais mon adresse. Et n'oublie ma couverture !
        Je m'éloigne en me forçant à marcher de manière normale et à ne pas sauter de joie.

Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Apprentie bavarde
Messages: 236
Inscription: 11 Jan 2017, 13:46

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par pikachu le 07 Mai 2017, 13:27

La suite c'est super tu pourrais te faire publier
Avatar de l’utilisateur
pikachu
Apprentie bavarde
 
Messages: 236
Inscription: 11 Jan 2017, 13:46

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 2495
Inscription: 02 Avr 2012, 18:18

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par [No-No] le 07 Mai 2017, 15:29

    j'adore
Avatar de l’utilisateur
[No-No]
Ju'Grande soeur
 
Messages: 2495
Inscription: 02 Avr 2012, 18:18

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par jeans le 09 Mai 2017, 19:45

Image




J E S S E



      Elle est maline. Ça m'a fait rire. Elle sait ce qu'elle veut. Je ne l'ai pas encore dit à mes amis. Il m'ont demandé mais je leur ai dit que je ne l'avais pas encore invitée. J'avais envie de garder ça pour moi. Et surtout je veux faire la surprise à Jonas. Il sait qu'on va faire une vraie fête mais il ne sait pas qu'il y a maintenant une alliance pour me faire gagner et il ne sait pas que Malia et son ami un peu barjo vont sûrement venir. J'ai hâte de voir sa tête.
      Je la rejoins à la bibliothèque. Elle y est tout le temps avec Elvis et je n'ai rien à faire pour le moment. Mes amis sont en cours de sport, moi j'ai fini. Et pour une fois j'ai réellement fini les cours, je ne sèche pas. Et puis je commence presque à apprécier la compagnie de cette fille. Disons que cela m'amuse de la taquiner. Je n'ai posé qu'un pied dans la bibliothèque que je la repère déjà. Et elle aussi m'a vu mais elle détourne rapidement les yeux. Ça me fait rire. Elvis est de dos, encore en chemise, bleue claire, contrastant avec son teint de peau.
      - Salut Eli, très élégant, aujourd'hui encore, dis-je en arrivant à leur hauteur.
      J'ai pris l'habitude de l'appeler Eli car de toute évidence il déteste qu'on l'appelle Elvis. Et Malia est pire qu'un chien de garde avec lui.
      - Merci Jesse, venant de toi, c'est un joli compliment, répond-il en souriant.
      Je crois qu'il se moque un peu de moi car de manière générale j'adopte un look plutôt rock-punk, mais je ne relève pas. Elvis semble adorer le sarcasme et ce n'est pas pour me déplaire. Comme Malia refuse de remarquer ma présence, je m'assois à leur table et l'interpelle.
      - Bonjour Malia Martin, comment vas-tu aujourd'hui ?
      Elle relève la tête et pose enfin ses yeux sur mon visage.
      - Très bien et toi Jesse Fields ? Répond-elle avec un sourire exagéré.
      - Je vais très bien, merci de t'en préoccuper.
      Elle lève les yeux au ciel mais j’aperçois un sourire au coin de ses lèvres. Je me tourne vers Elvis.
      - J'ai invité Lia à une fête, dis-je.
      Malia ne dit rien mais elle a relevé la tête de ses cahiers, elle attend la suite.
      - Je sais, elle m'a dit.
      A ce moment elle doit haïr son ami de m'avoir avoué qu'elle s'était confié sur cette invitation. Je choisis de l'ignorer juste pour l'agacer un peu.
      - Ah oui ? Et alors elle était contente ? Parce qu'elle n'a rien laissé transparaître hier soir lorsque je lui ai demandé.
      - Oh oui, je crois qu'elle était heureuse mais elle essayait de se convaincre que ton invitation n'avait aucun effet sur elle.
      - Ah, tu me rassures, j'avais peur qu'elle ne m'aime pas.
      Elvis rigole et je souris fièrement. Je suis en train de me moquer d'elle et ça amuse son ami parce qu'il en sait sûrement plus que moi et qu'il l'encourage sûrement à flirter avec moi. Tant mieux pour moi.
      - C'est bon vous avez fini ? Lance-t-elle soudain.
      - Excuse-moi, dit Elvis.
      Il n'y avait aucune pointe de sarcasme dans sa voix cette fois. Il est sincère. Et moi je ne dis rien.
      - Je suis désolé, il ajoute.
      Et moi je ne dis rien. Soudain, elle ferme son cahier, le range dans sa besace et se lève.
      - J'y vais.
      - Tu veux pas que je te ramène en voiture ? Demande Elvis.
      - C'est bon, je vais prendre le bus.
      Elle s'en va. Elle a mal fermé son sac et ses cahiers tombent au sol. Elle les ramasse prestement. Et moi j'observe la scène sans rien dire, sans rien faire.
      - Si t'es honnête, je te conseil d'aller t'excuser. Sinon va te faire voir, lâche Elvis.
      Je ne lui répond même pas et je sors de la bibliothèque rapidement. De toute façon les bus passent bien plus tard. Lorsque je la trouve, elle est assise sur un banc, devant la route, en attendant qu'un bus scolaire arrive.
      - Excuse moi Malia, j'ai été un peu lourd.
      Elle ne se tourne même pas vers moi. Je m'assois sur le banc en prenant soin de garder mes distances. Elle marmonne quelque chose en guise de réponse.
      - Quoi ? je n'ai pas entendu.
      - C'est un euphémisme !
      - Ok, j'ai été très lourd.
      - Ouais, comme tu dis ! J'ai l'impression qu'on me cache des choses, et je n'ai pas envie qu'on se moque encore plus de moi et Eli qu'on ne l'ai déjà actuellement alors si tu as de mauvaises intentions, je te prierais de ne plus jamais m'adresser la parole. Le lycée a déjà attaqué ma dignité, j'aimerai m'en sortir sans que ma vertu me soit en plus arrachée.
      Je reste bouche-bée quelques secondes. Je n'avais jamais pensé aux réelles pensées qu'elle pouvait avoir sur la situation.
      - Je jure solennellement que mes intentions ne sont pas mauvaises. Et que je ne vais pas « t'arracher ta vertu ».
      Elle ne réponds pas.
      - Les bus ne passeront pas avant une heure. Je te ramène ?
      Elle ne dit rien.
      - J'ai deux casques.
      - Ou est garée ta moto ? Répond-elle.





M A L I A





      Il sort les casques du siège de sa moto. Il s'approche de moi, un casque à la main.
      - Attention aux oreilles, murmure-t-il en me passant le casque sur la tête.
      - Merci, je murmure en réponse.
      Il met le sien et s'installe sur la moto.
      - Tu conduis doucement, hein ?
      - T'inquiète pas, comme toi je n'ai aucune envie d'avoir un accident. Aller monte !
      Je m'assois derrière lui sur le petit siège. Je ne suis jamais montée sur une moto. Je suis à la fois morte de peur et hyper impatiente qu'il fasse démarrer le moteur. Je me cramponne aux poignées qui sont derrière mes fesses.
      - Accroche-toi à moi, dit-il.
      - Non, c'est bon, je me tiens à la moto.
      Je peux deviner son sourire en coin à son silence et ça me fait rire. Il fait démarrer le moteur, qui fait un bruit gigantesque et je me crispe sur mon siège. Doucement la moto commence à avancer. Et puis on se retrouve sur la route, le vent caressant mon visage, narguant la mort et la vie à bord du plus génial de tout les moyens de transport. Soudain il accélère et je laisse échapper un petit cri de peur tout en posant une de mes mains sur son dos. Je devine son rire et je replace ma main sur la poignée derrière moi. Il roule doucement donc je n'ai pas besoin de m'agripper à lui dans les virages. Je lui tapote sur l'épaule lorsqu'il faut tourner, pour lui indiquer le chemin. Et finalement on arrive chez moi. Il s’arrête et on descend de l'engin. Il m'enlève le casque et le range.
      - Alors t'as pas eu trop peur ?
      - Pff, j'ai pas eu peur du tout.
      On rit.
      - Merci de m'avoir ramenée.
      - C'est rien. A demain Lia.
      Je ne lui répond pas et me dirige déjà vers la porte d'entrée. Lorsque j'ouvre la porte j'entends le bruit du moteur s'éloigner.

      Ma grand-mère est à la maison. Je viens tout juste d'ouvrir la porte qu'elle me sermonne.
      - Qui était ce garçon qui t'as ramené en motocyclette ? On ne t'as jamais dit que c'était dangereux chica ?
      - Je sais abuelita. J'ai fais attention.
      Je l'embrasse et monte dans ma chambre. Eli m'a envoyé des messages. Et le voilà qu'il m'appelle.
      - Allo ?
      - Malia, je suis désolé, j'ai été un peu lourd tout à l'heure. Je peux encore te ramener en voiture si tu veux.
      - C'est bon, je suis chez moi. Et c'est pas grave. Mais on pourrait peut-être arrêter de parler de cette amourette imaginaire dont vous rigoliez ?
      - Oui promis.
      - Super. De toute façon, on a une soirée à préparer. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir porter ? J'ironise.
      - Oh my god, ma chérie on va ab-so-lu-ment devoir aller faire les boutiques ! Renchérit-il.
      Je ris puis on continue à parler pendant une petite demi-heure avant de raccrocher. Je vais prononcer la phrase la plus cliché et détestable de tout cet écrit mais tant pis, un peu de stupidité ne fait pas mal à petite dose : tous les garçons sont stupides. Mais ils sont mignons.

Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Experte en blabla
Messages: 3609
Inscription: 16 Mar 2017, 12:04

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par Loves le 14 Mai 2017, 18:04

Super tes deux derniers chapitres♥

ƒσσω уσυя яєαмѕ
Loves
Experte en blabla
 
Messages: 3609
Inscription: 16 Mar 2017, 12:04

Avatar de l’utilisateur
Petite nouvelle
Messages: 33
Inscription: 31 Aoû 2016, 14:04

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par irmaisnotonfire le 23 Mai 2017, 22:06

à quand la suite ???
Avatar de l’utilisateur
irmaisnotonfire
Petite nouvelle
 
Messages: 33
Inscription: 31 Aoû 2016, 14:04

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par jeans le 25 Mai 2017, 15:46

pikachu a écrit:La suite c'est super tu pourrais te faire publier

Merci, tu n'imagine pas comme ce que tu me dis me fait plaisir ! :coeur:
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par jeans le 25 Mai 2017, 15:47

[No-No] a écrit:
    j'adore

Je suis contente que ça te plaise, merci mercii
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par jeans le 25 Mai 2017, 15:48

Loves a écrit:Super tes deux derniers chapitres♥

ƒσσω уσυя яєαмѕ


MERCI :D
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

Re: It's Only Rock, Baby.

Message par jeans le 25 Mai 2017, 15:49

irmaisnotonfire a écrit:à quand la suite ???

Je vous la poste cet aprèm :)
Avatar de l’utilisateur
jeans
Ju'Grande soeur
 
Messages: 738
Inscription: 22 Avr 2013, 20:08

85 messages Page 6 sur 9 1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Qui est en ligne

Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité
(d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1153, le 21 Déc 2013, 00:02

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité