Fais connaître Folili !
Partage

Follow Their Path.

Les fictions des julienautes racontant des histoires d'amour ou romantiques
174 messagesPage 16 sur 18 1 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18
Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Re: Follow Their Path.

Message par cerise hood le 22 Avr 2016, 20:09

    Hey les filles, je sais que ça fait un petit moment que je n'ai rien posté, mais si certaines sont encore intéressées, je peux vous mettre la suite de l'histoire, ça me ferait plaisir (: Vous m'avez toutes manqué. Julie.
Avatar de l’utilisateur
cerise hood
Ju'Grande soeur
 
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 1644
Inscription: 11 Aoû 2015, 16:13

Re: Follow Their Path.

Message par Tea time le 23 Avr 2016, 17:34

cerise hood a écrit:
    Hey les filles, je sais que ça fait un petit moment que je n'ai rien posté, mais si certaines sont encore intéressées, je peux vous mettre la suite de l'histoire, ça me ferait plaisir (: Vous m'avez toutes manqué. Julie.

Une suite ? Avec joie ! Tu m'as manqué aussi, je ne pensais plus te revoir ! J'adore le titre *-*
Avatar de l’utilisateur
Tea time
Ju'Grande soeur
 
Messages: 1644
Inscription: 11 Aoû 2015, 16:13

Julienaute d'or
Messages: 2727
Inscription: 22 Juil 2014, 14:06

Re: Follow Their Path.

Message par Misspam le 23 Avr 2016, 20:11

cerise hood a écrit:
    Hey les filles, je sais que ça fait un petit moment que je n'ai rien posté, mais si certaines sont encore intéressées, je peux vous mettre la suite de l'histoire, ça me ferait plaisir (: Vous m'avez toutes manqué. Julie.


OUI **
Misspam
Julienaute d'or
 
Messages: 2727
Inscription: 22 Juil 2014, 14:06

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Re: Follow Their Path.

Message par cerise hood le 26 Avr 2016, 21:03

Tea time a écrit:
cerise hood a écrit:
    Hey les filles, je sais que ça fait un petit moment que je n'ai rien posté, mais si certaines sont encore intéressées, je peux vous mettre la suite de l'histoire, ça me ferait plaisir (: Vous m'avez toutes manqué. Julie.

Une suite ? Avec joie ! Tu m'as manqué aussi, je ne pensais plus te revoir ! J'adore le titre *-*

    Je poste la suite dès que je rentre chez moi. Haha, merci, j'ai pris un temps fou à le trouver XD
Avatar de l’utilisateur
cerise hood
Ju'Grande soeur
 
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Re: Follow Their Path.

Message par cerise hood le 26 Avr 2016, 21:03

Misspam a écrit:
cerise hood a écrit:
    Hey les filles, je sais que ça fait un petit moment que je n'ai rien posté, mais si certaines sont encore intéressées, je peux vous mettre la suite de l'histoire, ça me ferait plaisir (: Vous m'avez toutes manqué. Julie.


OUI **

    Haha, merci, je poste ça en rentrant (:
Avatar de l’utilisateur
cerise hood
Ju'Grande soeur
 
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Avatar de l’utilisateur
Julienaute de coeur
Messages: 1904
Inscription: 22 Fév 2015, 15:21

Re: Follow Their Path.

Message par Chococrac le 26 Avr 2016, 23:41

cerise hood a écrit:
    Hey les filles, je sais que ça fait un petit moment que je n'ai rien posté, mais si certaines sont encore intéressées, je peux vous mettre la suite de l'histoire, ça me ferait plaisir (: Vous m'avez toutes manqué. Julie.

      tu es revenue
      ça me fait du bien
      jsp j'étais triste quand t'étais pas la
      le titre est génial au passage
Avatar de l’utilisateur
Chococrac
Julienaute de coeur
 
Messages: 1904
Inscription: 22 Fév 2015, 15:21

Julienaute d'or
Messages: 2727
Inscription: 22 Juil 2014, 14:06

Re: Follow Their Path.

Message par Misspam le 27 Avr 2016, 12:50

cerise hood a écrit:
Misspam a écrit:
cerise hood a écrit:
    Hey les filles, je sais que ça fait un petit moment que je n'ai rien posté, mais si certaines sont encore intéressées, je peux vous mettre la suite de l'histoire, ça me ferait plaisir (: Vous m'avez toutes manqué. Julie.


OUI **

    Haha, merci, je poste ça en rentrant (:


Super :3
Misspam
Julienaute d'or
 
Messages: 2727
Inscription: 22 Juil 2014, 14:06

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Re: Follow Their Path.

Message par cerise hood le 01 Mai 2016, 23:10

Image


      Chapitre 5 - Une famille sans repères.

    Toutes en même temps, on se précipite hors du bureau. Je sais exactement où chacune de mes amies va. Anna va aller trouver Oliver le plus rapidement possible et, ensembles, ils se précipiteront vers l’école élémentaire pour récupérer leurs petites sœurs, les triplettes de 13 ans, Anny, Mary et Lily. Elles ne sont pas extrêmement jeunes, mais je sais qu’ils ont toujours été très protecteurs envers leurs sœurs. Sophia, elle, s’éloignera du bruit afin de passer un coup de fil à sa sœur de 21 ans, Tibby, fiancée au cousin de Juliet. Ensuite, elle appellera ses autres ainés, Lucy, 30 ans, et son mari Tyler, Abby, 27 ans, et son mari Harry, et William, 24 ans, marié à la cousine de Juliet. Leurs familles étaient vraiment très proches, et ils ont eux aussi décidé de garder leurs choix initiaux. Et pour finir, Sophia ira surement chercher son frère et ses sœurs, Jenny, Imogen et Toby, les triplets de 14 ans.

    Pour Tara, c’est différent, sa grande sœur, Laura, sera surement déjà chez eux accompagnée de son mari, Ewan, que je ne connais pas. Puisqu’ils ont été mariés l’an passé, je n’ai jamais assisté à leur mariage, contrairement à ceux des frères et sœurs de Sophia. Après, elle aura juste à chercher Brandon et Sam dans l’école, ils ont respectivement 17 et 16 ans, et ils rentreront chez eux. Simple. Pareil pour Juliet, elle va récupérer sa sœur de 16 ans, Louise, et ensembles, elles iront chez elles, où elles retrouveront surement Jason, 20 ans. Bien qu’il travaille, il vit encore chez ses parents, et même pendant un an de plus, jusqu’à son mariage à… Je ne sais même pas. Je ne sais pas si Maxon rentrera chez lui, je ne l’ai jamais vraiment connu. C’est le frère jumeau de Kristen, ils ont tous les deux 22 ans. Et d’ailleurs, je ne sais pas si Kristen et Brad se rendront chez les Lane ou chez nous. Ou s’ils resteront tranquillement chez eux.

    Les filles partent chacune de leur côté et j’essaie de penser à ce que je vais faire, moi. Bay et Ben ne sont plus des petits enfants, mais je vais aller à l’école élémentaire pour chercher Belle et Bella, donc autant les ramener au passage. Nous avons tous un vélo, j’espère juste qu’ils les ont pris avec eux ce matin… Nous n’apprenons à conduire que l’année de nos 18 ans, donc aucun de nous n’a de voiture, à part Brad. J’hésite à l’appeler, mais il ne nous a pas donné de nouvelles depuis son mariage, mis à part deux cartes chacun, une pour Noël et une pour nos anniversaires. D’ailleurs, on est en octobre, dans quelques jours, ce sera son anniversaire de 22 ans. Je ne pense pas qu’on sera invités. Enfin, peut-être mes parents, mais surement pas nous. J’arrête de penser à mon frère et sort du bâtiment, vers mon vélo. Devant moi, Sophia sort de l’école. Elle se retourne, m’aperçoit, et, à ma grande surprise, me salue d’un sourire avant de s’éloigner.

    Je regarde l’heure, il est quatre heures et quart. J’enfourche mon vélo et pédale à toute vitesse vers Harrison Elémentaire. Je n’y suis jamais allée, mais je sais à peu près où elle se situe. Après quelques minutes à tourner en rond, je me trouve enfin devant un bâtiment imposant, beaucoup plus grand que Todson Elementary. Je pose mon vélo aux côtés de vingtaines d’autres et pousse les grandes portes d’entrée. Je n’arrive pas à croire ce que je vois, je n’arrive pas à croire que Tara a été placée dans cette école. C’est tout l’inverse d’elle. Elle a besoin de parler, de rire, de s’exprimer en permanence. Elle pouvait faire ça à Todson Elementary. Bon, maintenant qu’on est en école supérieure, elle a moins de liberté, mais elle a grandi, donc ça va. Mais cette école, elle a dû étouffer. Autour de moi, les élèves marchent en chuchotant, des piles de livres en main. Les filles ont toutes les cheveux relevés et l’uniforme est sombre à un point. Chez nous, lorsque seuls mes frères et sœurs le portent, ça passe, mais ici… Les blouses blanches prennent une teinte grise, les jupes quadrillées noires sont presque poussiéreuses, ainsi que les pantalons des garçons…

    Je me concentre donc sur ce que je dois faire, trouver Bay. Mais je n’ai aucune idée de ce qui se passe dans cette école. Tout le monde a l’air de savoir ce qu’il fait, où il va, et je sors du lot, habillée tout en bleu, encore en uniforme. Je regarde rapidement autour de moi, il doit bien y avoir des indications, ou un professeur qui pourrait me dire où trouver ma sœur… C’est là que je la vois, quelques mètres à ma droite. Ses cheveux habituellement rattachés en une queue de cheval tombent en boucles un peu en dessous de ses épaules.

    « Anna ! » Je hausse la voix afin qu’elle m’entende. Deux secondes plus tard, avec grâce, elle se retourne et me salue d’un geste de la main. Toujours aussi parfaite…

    « Bonnie… Tu cherches tes frères et sœurs ? » Elle me demande, bien qu’elle connaisse déjà la réponse à cette question.

    « Oui… Tu as trouvé les triplettes ? » C’est n’importe quoi, à l’école supérieure, on n’ose même pas se regarder, et ici, on se fait la conversation comme si tout allait bien. Nos parents sont en camp de détention ! Ensembles ! Est-ce qu’elle s’en rend compte ? Est-ce que je m’en rends compte ? C’est juste tellement… Impossible. Mes parents sont des gens biens, ils nous aiment, nous protègent, je ne vois pas pourquoi ils seraient arrêtés…

    « Non, je ne sais pas où elles sont… Je ne savais même pas que c’était autorisé, de créer une école élémentaire aussi… Enfin, tu vois… » Elle bégaie, cherchant les bons mots pour décrire cette atmosphère tendue sans pour autant dévaloriser l’établissement. « Différente. » Elle termine sa phrase, et je rigole légèrement.

    « En effet. Bay devait me rejoindre devant, mais elle n’a pas dû recevoir mon message… Comment tu es venue ici ? » Je la regarde dans les yeux.

    « J’ai couru. Comme toujours. » Elle sourit, et je me demande pourquoi je n’y avais pas pensé. Anna est une grande sportive, elle passe ses journées sur un terrain de Gemball, ou à faire la course avec les garçons de notre âge. « Ecoute Bonnie, par rapport à la dernière fois, à la bibliothèque… »

    « On a toutes nos problèmes. Je ne sais pas ce qui s’est passé pour vous pendant que j’étais partie, donc je ne peux pas vous en vouloir. Mais je vous en demande autant. Déménager a été la pire expérience de ma vie… » Je ne veux pas qu’elle s’en veuille. On n’aurait même pas dû se parler ce jour-là. Visiblement contente de ma réponse, Anna marche à mes côtés.

    « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Elle reprend, d’un seul coup. Je me tourne vers elle, confuse, et elle explique : « Qu’est-ce qu’ils ont fait qui mérite qu’ils aillent en prison ? »

    « Je… Je… Ils ne se parlent pas, c’est peut-être… » Je commence, mais elle m’interrompt :

    « Une coïncidence ? Nos parents se retrouvent en prison, et ce serait une… Non, d’après moi ça a quelque chose à voir avec l’incident d’il y a six ans. Et aussi… » Elle s’arrête, et je comprends.

    « Et aussi à cause de notre retour à Sunny Bay. » Je la regarde, et elle détourne son regard.

    « Ecoutes, je ne dis pas que c’est de votre faute, mais je trouve ça bizarre que deux semaines après ton entrée à West High, nos parents soient envoyés, en même temps, en camp de détention. » Elle bouge nerveusement, ses mains s’entortillent et elle avance plus rapidement. Je vois, pour la première fois depuis l’annonce, de la peur dans ses yeux, de la terreur même.

    « Oliver n’est pas venu ? » Elle accélère encore plus.

    « Non, et les triplettes doivent se demander ce qui se passe. Et je n’ai pas envie de leur dire que les parents de Sophia ont eux aussi été arrêtés, car elles vont encore me traiter de menteuse. Depuis qu’elles ont rencontré les triplets Todson, surtout Jenny, et qu’elles ont découvert qu’ils étaient adorables, elles les adorent. Moi, au contraire, je ne m’entends pas du tout avec Sophia, du coup, elles croient que j’invente tout ce qui se passe avec les Todson, surtout notre ex-amie. Qui n’est pas la fille populaire et sans soucis que tout le monde connait, bien à l’opposé. Je sais des choses sur elle qui pourraient lui causer de gros problèmes, et… » A bout de souffle, elle s’arrête enfin, et, les larmes aux yeux, se tourne vers moi. « On a essayé, on a essayé de ne pas se détester, de rester en contact pendant nos années d’école élémentaire, on se parlait. Mais rien ne se passait bien sans toi. On était cinq, et c’était parfait, mais quand tu es partie, tout a été déréglé, on se disputait, on se mentait, on s’éloignait petit à petit. Sophia a explosé, elle a failli être expulsée de Todson Elementary, alors que c’est l’école de ses parents. Elle a brulé une salle de classe. Juliet ne parlait plus, elle restait seule, ses notes sont tombées en bas, elle allait vraiment mal. Tara était… Misérable. Cette école l’a détruite, ses parents l’ont délaissée. Et moi, je ne pouvais rien faire. Je voulais juste que tu rentres Bonnie. Je voulais juste que pendant quelques secondes, tu viennes nous voir, nous dire que tout allait bien. Mais non. Je croyais que tu nous avais oubliées. » Ses joues sont rouges, et elle sanglote. Je me rends alors compte que je pleure également. J’hésite pendant une seconde, mais n’en pouvant plus, je serre Anna dans mes bras de toutes mes forces. Mes mains s’emmêlent dans ses boucles blondes, ses doigts s’enfoncent dans mon dos, mais je m’en fiche.
Avatar de l’utilisateur
cerise hood
Ju'Grande soeur
 
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Avatar de l’utilisateur
Julienaute de coeur
Messages: 1904
Inscription: 22 Fév 2015, 15:21

Re: Follow Their Path.

Message par Chococrac le 06 Mai 2016, 21:31

Uww meilleure chapitre du moonde *w*
Avatar de l’utilisateur
Chococrac
Julienaute de coeur
 
Messages: 1904
Inscription: 22 Fév 2015, 15:21

Avatar de l’utilisateur
Ju'Grande soeur
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

Re: Follow Their Path.

Message par cerise hood le 07 Mai 2016, 14:58

Image


      Chapitre 5 - Une famille sans repères (Part 2).


    Je suis là où je suis censée être, dans les bras de ma meilleure amie. Anna restait souvent avec Sophia, à l’époque. Mais des fois, quand notre amie commençait à parler de garçons, on se regardait et échangeait un soupir. Ensuite, Sophia roulerait ses yeux, exaspérée par notre faible intérêt en matière de popularité. Juliet poserait son livre pour parler avec elle, toujours prête à converser avec l’une d’entre nous, même si le sujet l’ennuyait fortement. Et Tara rentrait d’un seul coup dans la pièce, pour nous annoncer des nouvelles palpitantes. Nos journées étaient parfaites. Je me sens sourire et m’écarte d’Anna.

    « Je n’ai jamais retrouvé d’amie comme vous. Il y avait bien une fille avec qui je m’entendais, mais bon, ça n’a pas marché. Mais qu’est-ce que Sophia a fait de si mal pour que tu la déteste ? » Je demande timidement, presque effrayée d’entendre sa réponse.

    « C’est à elle de te le dire. Mais je ne la déteste pas, je ne la comprends pas. Des fois, elle a tellement de chance, alors que Juliet en mériterait deux fois plus. » Je ne sais pas exactement ce qu’elle veut dire, par rapport à Juliet, mais je me promets de le demander à cette dernière. Je me contente donc de hocher de la tête, et de lui montrer du doigt un professeur, quelques pas devant nous.

    « Excusez-nous, monsieur ? » Elle l’interpelle doucement. Il se retourne et s’approche de nous.

    « Oui mesdemoiselles ? Vous ne devriez pas être en cours ? » Demande-t-il en inspectant nos uniformes.

    « Euh, nous sommes ici pour nos frères et sœurs. » Je lui réponds, légèrement agacée lorsqu’il me sourit de manière séductrice. Je n’arrive pas à croire que certaines personnes mariées draguent des filles qui ont la moitié de leur âge.

    « Vous êtes ? » Il attend évidemment nos prénoms, je me tourne vers Anna, et nous soupirons en même temps. Je retiens un rire.

    « Je suis Anna Hope, voici ma camarade de classe Bonnie White. » Le professeur murmure quelque-chose avant de nous indiquer comment trouver les classes de première, troisième, quatrième et cinquième année. La classe de Belle et Bella est dans un autre bâtiment, donc je salue Anna.

    « On se voie plus tard, j’imagine. » Et elle me sourit.

    Je me repasse l’après-midi, l’annonce, Sophia sur son vélo, Anna qui me parle de mes amies, et même avant, la rencontre avec Cassie. Elle a vraiment cru, elle y a cru, elle pensait que j’étais une future musicienne. Un sourire se dessine sur mes lèvres alors que j’arrive devant la classe des jumelles. Je frappe à la porte et un élève de l’âge de mes sœurs m’ouvre.

    « Bonjour, je suis Bonnie White, je viens chercher mes sœurs Belle et Bella. » Il me regarde pendant quelques secondes avant d’aller voir la maitresse et de lui dire que j’étais là.
    Je la vois me regarder pendant quelques secondes avant de se diriger vers moi. Quelque-chose me dérange chez elle. Je n’ai jamais adoré les professeurs, mais celle-ci, je sens que je ne pourrais pas la supporter. Sa façon de marcher juste un petit plus vite que la normale, et le regard quelle lance aux élèves à ses côtés. Sa tenue est stricte, sobre, sérieuse, sa tête haute. Elle a l’air de se croire supérieure aux autres, juste parce-qu’elle a plus d’expérience que nous dans la vie. Certaines personnes sont juste comme ça, distantes, presque déconnectées de ce monde. La plupart du temps, c’est que… Je baisse mes yeux vers ses mains et les relève immédiatement. Elle a aperçu le mouvement de mes pupilles et la sévérité que je lisais sur son visage des secondes plus tôt se transforme en quelque chose de plus doux, de plus humain, presque de la peur.

    Ça arrive, bien sûr, de moins en moins souvent, mais quand même. Il n’y a pas un homme pour chaque femme. Et tous les ans, dans le pays, une vingtaine de filles se retrouvent seules. Et même si je déteste Charlie, rester seule pour le restant de mes jours me semble insupportable. De plus, cette pauvre femme est entourée d’enfants à longueur de temps, lui rappelant surement ce qu’elle n’a pas pu avoir. Elle a évidemment été obligée d’adopter un enfant, pour continuer la lignée de sa famille, mais ce n’est pas pareil. Les enfants qu’elle a ont perdu leurs parents, et n’avaient plus personne. Pas la meilleure ambiance pour commencer une famille. Je suis interrompue par sa voix, qui se révèle être extrêmement douce, agréable :

    « Bonnie ? Tes sœurs sont là-bas. » Elle m’indique le fond de la classe, où Belle et Bella sont assises à côté de deux autres filles. Pendant quelques instants, j’hésite à aller les voir. Elles ont l’air tellement heureuses, avec leurs amies. Je n’ai pas envie de gâcher leur journée. Mais je n’ai pas le choix, et je le sais bien. La famille est plus importante que le reste, même si des fois ça parait tellement injuste. D’un seul mouvement, elles tournent la tête vers moi. C’est étonnant de voir à quel point elles sont connectées.

    Quand elles étaient petites, elles ne s’entendaient absolument pas. Bella était concentrée, elle savait toujours ce qu’elle voulait faire et quand. Elle a appris à lire, parler et écrire très tôt, laissant Belle derrière. Car cette dernière ne voulait pas aller à l’école, ne voulait pas tout prévoir, elle détestait les emplois du temps, ne suivait pas les consignes. Les adultes trouvaient Bella adorable, mais ne supportaient pas Belle la moitié du temps. Trop curieuse, trop agitée, trop… Trop elle. Mais, au fur et à mesure que le temps passait, au lieu de se détester, elles ont commencé à s’envier. Bella voulait essayer des choses nouvelles, Belle voulait réussir en cours. Maintenant, elles sont inséparables.

    « Bonnie, qu’est-ce que tu fais ici, tu sais… » Commença Bella.

    « Que tu devrais être en cours ? » Finit Belle, en échangeant un regard complice avec sa jumelle.


    « Euh, il y a eu un changement de plans. On rentre tous à la maison, avec Bay et Ben. Papa et maman ont eu quelques problèmes. » J’essaie de rendre ma voix aussi joyeuse que possible, mais la fin de ma phrase est tremblante, peu convaincante. Le sourire de mes sœurs s’efface. Avant qu’elles ne posent d’autres questions, je les prend par la main et les entraine en dehors de la salle, saluant la maîtresse en sortant.

    « Bon’, qu’est-ce qui se passe ? Maman est… » Belle est au bord des larmes.

    « Morte ? » Bella continue, et j’aperçois des larmes sur ses joues.

    « Non, non, non, ne t’inquiètes pas, ils vont… Ils vont bien. » Je leur réponds, essayant de ne pas pleurer. Je serre Belle dans mes bras et caresse les cheveux de Bella avant de leur annoncer qu’il fallait trouver Ben et Bay. Mais avant que je puisse bouger, mon frère et ma sœur sortent d’une salle et se précipitent vers nous. Ben ne montre pas ce qu’il ressent, ça a toujours été comme ça, enfin, depuis que Brad est parti, surtout. Bay, quant à elle, a les yeux rouges et me regarde, effrayée. Je les observe un à un, ma famille, ceux que j’aime plus que tout, et pour la première fois, je sais exactement ce qu’il faut faire.
Avatar de l’utilisateur
cerise hood
Ju'Grande soeur
 
Messages: 6092
Inscription: 08 Juil 2013, 15:15

174 messages Page 16 sur 18 1 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18

Qui est en ligne

Au total il y a 1 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 1 invité
(d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 1153, le 21 Déc 2013, 00:02

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité